Taco Bell dénonce la dictature de Mc Donalds

Imaginez-vous un Ronald McDonald déguisé sous les traits hybrides d’un Joseph Staline et d’un Mao Zedong. Imaginez de vieux, ternes toboggans en place et lieu de barres de descentes. Des mines de paillettes et des frontières de piscines à bulles dont on n’oserait à peine y mettre le pied. Imaginez-vous l’idylle dont la cloche libératrice sonne, loin derrière les cloîtres du sanctuaire à l’arche jaune dont on ne peut se résigner à mettre le pied dehors.

En fait, vous n’avez pas besoin de l’imaginer. Accompagnée de l’agence Deutsch Inc, Taco Bell (une chaîne Fast-Food américaine spécialisée dans la restauration Tex-Mex) s’est décidé de faire de Mc Donalds son ennemi juré afin de lui soutirer ses clients les plus fidèles qui viennent y manger le matin (à noter qu’il y existe autant de menus breakfast que de menus « du jour » comme ceux que l’on peut trouver en France).

Et de le fustiger avec sarcasme et ironie derrière un spot TV… qui dure pas moins de trois minutes. Réduit à 60 secondes, il a été diffusé pendant le dernier épisode de The Walking Dead dans les foyers américains. Joli placement, donc.

Le concept est tout aussi fort que paradoxal (quoi de plus capitaliste qu’un Mc Donalds dépeint comme communiste ?). On se croirait presque au beau milieu de la lecture de 1984, du visionnage du bon vieux Good Bye Lenin ou de tout autre produit culturel ayant trait au communisme. L’idéologie change cependant, puisqu’ici, ce qui est rond et qui se mange est bien, et ce qui n’est pas rond est interdit. On l’aura compris: le burger rond et classique de Mc Donalds : c’est bien. Le breakfast Taco Bell à forme hexagonale : pas bien. Vidéo.

Accompagnant la vidéo, de nombreux prints ont été créés à l’occasion, respectant avec force le design des affiches propagandistes et totalitaires des décennies passées.

despot-ronald-1 Minicom - Eat only our breakfast Minicom - Happiness is the same breakfast Minicom - Happy Minicom - Routine Rules Minicom - Same breakfast same muffin same smile

Bonus :

Taco Bell n’en est pas à son premier coup d’essai lorsqu’on en vient à critiquer Mc Donalds. L’année passée, la chaîne de Fast-Food s’est lancée dans un défi fou : trouver des américains s’appelant Ronald Mc Donald et faisant allégeance à la marque de burritos, nachos et quesadillas. Résultat très sympathique !

 

 

A propos Raphael

Raphaël c'est 25 années de vie en chair et en os, passionné du digital HASHTAG 4life. Encore étudiant mais plus pour longtemps. Il vit sa vie au jour le jour et de temps en temps mange des muffins au chocolat coeur fondant.
Lien pour marque-pages : Permaliens.

Votre avis nous intéresse !